Agriculture et élevage

Elevage de bovins; le veau gras des "Gras"

Fernand DALZON:une exploitation avec de nombreux bovins , une exception en Ardèche du Sud et ,en plus ,cette exploitation est un exemple d'intégration écologique car elle maintient en état les terrains des "gras"on peut parler du veau gras des gras..

adresse Les REYNAUDS 07230 Chandolas tél 04 75 39 31 11 ou 09 62 50 66 38

>

- - -

VENTE DE FRUITS ET LEGUMES "A la ferme"et au marché

Pascal THIBON : Fruits et légumes de production locale sur les marchés (Les Vans, Joyeuse, Lablachère) et mardi et vendredi à la ferme de 17h30 à 20h

adresse
Les MARTINS
07230 Chandolas
04 75 39 01 19


- - -

vie agricole à Chandolas

L’activité agricole à Chandolas s’est profondément modifiée ces dernières années. Il reste officiellement une vingtaine d’agriculteurs recensés, en réalité le nombre d’exploitations agricoles conduites par des actifs se compte sur les doigts de la main, certaines exploitations étant menées par des responsables externes à la commune.

L’activité agricole se concentre dans la plaine du Chassezac, très fertile et bénéficie d’une installation de distribution d’eau d’irrigation depuis le réservoir du Cornedou à Casteljau.



Terre alluviale, soleil et eau, on peut tout faire pousser à Chandolas. On compte aussi un élevage de bovins, une exception en Ardèche du Sud. Cette exploitation est citée en exemple d'intégration écologique car elle maintient en état les terrains des "gras". On peut parler du veau gras des gras.

Mais la réalité économique est sévère, la culture des arbres fruitiers a quasiment été abandonnée face à la concurrence. La vigne est victime de nouvelles habitudes de consommation et de l’émergence d’offres nouvelles mais elle résiste. Les cultures actuelles sont revenues à la polyculture traditionnelle avec des moyens mécaniques conduisant à une nécessité de concentration des exploitations :

  • céréales
  • élevage de bovins et cultures fourragères associées
  • la vigne et ses activités annexes (pépinière)
  • jardinage et maraichage pour la vente de produits locaux sur les marchés

Les agriculteurs sont considérés comme les gardiens de la qualité de vie et des paysages, ils sont donc aidés en fonction de leur capacité à entretenir les surfaces agricoles et non plus en fonction de leur production. De jeunes générations arrivent et sauront trouver des idées nouvelles pour réaménager les paysages. Après tout on a déjà surmonté les crises de la mondialisation (dès l’ouverture du canal de Suez, la soie a été en concurrence avec les productions asiatiques ...).

A noter que bon nombre d’exploitants complètent leur activité avec une activité saisonnière (gîtes, camping à la ferme ...) et qu’une partie de la production de grain et de céréales contribue aux élevages pour l’équitation de loisir.