"La Rabale" : club de pétanque

La "rabale" est une association sportive destinée à l'organisation des activités autour du jeu de boules dérivé du jeu "provençal" : la pétanque. Cette association est ouverte à tous. Elle regroupe environ soixante dix adhérents de tous âges. L'activité est centrée sur un terrain au centre du village. Outre les parties amicales quotidiennes aux beaux jours, l'association organise des activités conviviales diversifiées : tournois de pétanque, repas champêtre, concours de belote, loto, tombolas.

Pour la petite histoire l’origine du jeu de pétanque est rappelée :

La pétanque a traversé les siècles et les outils du jeu ont subi plusieurs transformations pour devenir les boules que nous connaissons aujourd'hui. Cependant les principes du jeu n'ont pas pris une ride.
Jusqu'au début du XXe siècle, les parties se disputaient sur une distance de 15 à 20 mètres, par équipe de trois : pointeur, milieu et tireur.
Pour tirer, le joueur devait exécuter trois sauts successifs avant de lâcher la boule : c'est le jeu provençal (c'est une variante marseillaise de la "Lyonnaise" ou "longue" qui se pratique par ici). L'appellation "pétanque" est née en juin 1910 au cours d'une partie disputée à La Ciotat. Un certain Ernest Pitiot permit à un ami, Jules le Noir pris de rhumatismes, de jouer sans se déplacer les pieds tanqués dans un cercle tracé sur le sol à 2 ou 3 mètres du cochonnet.

De là, une contraction du provençal "ped tanca" (pieds joints) en "pétanque" a donné le nom à ce sport. La pétanque est née.

La pétanque se distingue du "jeu provençal" par la longueur de jeu (6 à 12 m. pour l'un, 15 à 21 m. pour l'autre).

A la "Lyonnaise", les joueurs doivent courir au moment de lancer leurs boules. Mais d'autres façons d'y jouer existent. On peut même adapter ce jeu à ses propres règles, tranquillement dans son jardin, sur une place.

"Pointer", c'est jeter la boule avec adresse pour chercher à s'approcher le plus possible du bouchon et donc à "faire le point".

"Tirer", c'est jeter la boule avec plus ou moins de force afin de déloger la boule adverse qui a déjà le point. Tirer permet de gagner le point de plusieurs manières :

  • en chassant la boule adverse, une boule de l'équipe du tireur devient celle la plus proche du but.
  • le tireur ayant fait place nette autour du but, le pointeur de son équipe peut alors reprendre le point en plaçant sa boule.
  • cas de figure idéal, la boule du tireur déloge la boule adverse et prend dans le même temps sa place. Il s'agit du célèbre "carreau".